Historique de la Réserve Naturelle

avant 1980 : Le lac de Remoray est un terrain privé.

avril 1980 : Création de la réserve naturelle.

1980 : Achat du lac par les communes et le SIVOM.

1984 : Création de l'Association des Amis du Site Naturel du Lac de Remoray.

1985 : Conventionnement entre l'État et l'association pour la gestion de la Réserve Naturelle.

1986 : Inauguration de la Maison de la Réserve installée dans une usine désaffectée appartenant à la commune.

1993 : Début de la mise aux normes des bâtiments agricoles du bassin versant (stockage des effluents d'élevage).

1996 : Premier plan de gestion de la Réserve Naturelle (1996-2000).

1997 : Reméandrement du ruisseau des Vurpillières (drainé en 1967).

1999 : Démarrage des opérations de fauche écologique du marais.

1999 : Mise en place d'un pâturage extensif des marais avec des chevaux de race Konik Polski.

1999-2000 : Reméandrement du ruisseau de la Drésine.

2001 : Reméandrement du ruisseau descendant de Remoray.

2002 : Ouverture et inauguration de la nouvelle Maison de la Réserve.

2002 : Désignation de l'association comme opérateur du site NATURA 2000 "tourbières et lac de Remoray, et zones environnantes".

2003 : Second plan de gestion de la Réserve Naturelle (2003-2007).

2004 : Validation du document d'objectifs (DOCOB) du site NATURA 2000.

2005 : À l'automne, 1ère phase de la restauration de la tourbière du Crossat.
En décembre, signature du contrat NATURA 2000 entre l'association et l'Etat pour la gestion des zones humides du site NATURA 2000.

2006 : La Maison de la Réserve a 20 ans. Début de l'opération de réintroduction de l'écrevisse à pattes blanches.

2007 : En septembre, seconde phase de la restauration de la tourbière du Crossat.

2008 : Fin de l'opération de réintroduction de l'écrevisse à pattes blanches.

2009 : L'association se nomme désormais Les Amis de la Réserve Naturelle du Lac de Remoray. En mai, validation du troisième plan de gestion de la Réserve Naturelle (2010-2014).

2010 : La Réserve naturelle fête ses 30 ans. Début de la mise en place du protocole PSDRF dans la Grand'Côte.

2011 : La Réserve naturelle entre dans le Parc naturel régional du Haut-Jura.

2013 : En février, travaux de reméandrement du Lhaut.

2014 : Travaux de comblement de fossés de drainage et réouverture du bas-marais de la tourbière du Crossat. Lancement du projet Life Tourbières du Jura.

2015 : La réserve naturelle passe le cap des 4000 espèces recensées.

2016 : Début du quatrième plan de gestion (2016-2026).

2016 : Mise en place d’un programme scientifique pour sauver le lac de Remoray

2017 : Recharge héliportée en galets/graviers de l’embouchure du Lhaut

2017 : Restauration du ruisseau de Bonne Fontaine

2017 : Comblement des derniers drains dans le bas-marais

2017 : Signature de l’arrêté interministériel de création de la Réserve biologique intégrale (RBI) de la Grand’Côte

2017 / 2018 : Comblement d’un drain dans la tourbière du Crossat

2018 : Sécheresse automnale exceptionnelle engendrant un niveau d’étiage jamais observé du lac

2019 : A la Fruitière des lacs, création d’un Groupement d’intérêts économique et écologique (GIEE) pour travailler sur la qualité des eaux.

2020 : Le cap des 6000 espèces recensées dans la réserve naturelle est franchi.

2020 : Evaluation à mi-parcours du plan de gestion de la réserve naturelle (CSRPN).

2021 : La réserve naturelle et la Maison de la Réserve intègrent le site Ramsar « tourbières et lacs de la montagne jurassienne »